René·e aux bois dormants

René·e aux bois dormants

René·e aux bois dormants

  • Parution: 1er septembre 2021
  • Âge: Tout public
  • Pages: 272 pages
  • Dimensions: 23 × 31 cm
  • EAN: 9782377316984
Road-trip halluciné à la croisée des mythes.

René n’est à sa place nulle part. Ni dans l’appartement qu’il partage seul avec sa mère, femme absente, aux manières froides ; ni avec les autres enfants de son école ; ni dans cette ville canadienne trop grande. Hypersensible, sauvage, il est sujet aux évanouissements durant lesquels il voyage dans des mondes fantasmagoriques. Au cours de l’un d’eux, il part à la recherche de son lapin qui s’est enfui. René bascule alors dans un monde peuplé de créatures aussi terrifiantes que bienveillantes. Sorcière sensuelle et cannibale en souffrance, ogre mangeur de lumière, créatures sans mémoire ou géant au cœur simple, côtoient René, qui lui-même se métamorphose au gré des rencontres. Il devient Renée, fleur, chatte, arbre… Et revisite les mythes fondateurs des Premières Nations, peuples autochtones canadiens. Mais, où s’arrête le rêve ? Et qui rêve, véritablement ? René, petit garçon à la recherche de son lapin ? René, homme au crépuscule de sa vie, à la recherche de ses blessures enfouies ? Ou encore Judith, sa fille, à qui René révélera la terrible histoire de son enfance volée et de sa véritable identité, par l’intermédiaire du rêve ?

LAURÉAT DU GRAND PRIX DE LA CRITIQUE ACBD 2022

Un somptueux feu d’artifice graphique qui a peu de chance de vous laisser indifférent

France Inter (Popopop)

L’un des albums les plus étonnants lus depuis des lustres

LIRE/LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

Il suffit d’ouvrir ce livre à n’importe quel endroit pour ressentir un choc esthétique rare.

Les Inrockuptibles

Un des albums les plus déroutants et les plus beaux de la rentrée littéraire

Le Monde

La plus belle bande dessinée de l’année

France Inter (Grand bien vous fasse)

Un album absolument extraordinaire

Télématin (France 2)

Graphiquement, chaque page est d’une fantastique beauté. Le récit a, lui, des allures de rêve éveillé, même s’il évoque en subtilité une tragique réalité canadienne.

Le Parisien

Elene Usdin livre avec ce roman graphique d’une rare splendeur un ouvrage où tout est métamorphose, glissement d’une identité et d’un monde à l’autre.

Madame Figaro

L’intensité de la palette […], la subtilité de la trame narrative, l’originalité du sujet font de ce roman graphique un merveilleux voyage initiatique

Beaux Arts Magazine

Une très belle claque.

KONBINI

Un album aux allures de rêve éveillé et coloré qui charrie en lui l’histoire des amérindiens et de leurs traumas

France Culture (Par les temps qui courent)

Une réussite

France Inter.fr

Magnifique

Le Figaro.fr

René.e aux bois dormants intrigue, perd et hypnotise son lecteur, exigeant presque aussitôt une nouvelle lecture à l’aune de ce que la conclusion de cet album puissant apprend

Télérama.fr

Si ce René e aux bois dormants est graphiquement sublime, il pose également un regard subtil, original et intelligent sur un fait tragique

Focus Vif