Un univers visuel rétro-futuriste original, pour un album formidablement réussi !

Jacques Peuplier, privé taciturne aux dons singuliers, n’a pas l’intention de laisser VilleVermine, la ville poisseuse, la ville crasseuse, avoir… sa peau : il compte bien retrouver le scientifique fou qui lui a pris ce qu’il avait de plus cher. Pour cela, il va devoir affronter les répugnants hommes-insectes de ce dernier, et surtout, conclure une alliance avec le gang des gamins des rues sans foi ni loi, qui a lui aussi un compte à régler avec le vieux fou…
Suite et fin de ce diptyque de fantasy urbaine aussi gritty qu’élégant, aussi fantastique que dynamique, qui plonge le lecteur dans des ambiance visuelles délicieuses.

L’auteur

Julien Lambert est né en 1986 en Belgique. Il étudie la bande dessinée à l’Institut des Arts Saint-Luc, puis travaille sur les décors du film d’animation Le Magasin des Suicides. L’année suivante, il est décorateur sur le long métrage Loulou, L’incroyable secret, puis il entre en résidence à la Maison des Auteurs, où il réalise Edwin, le voyage aux origines avec Manon Textoris au scénario et aux couleurs.
VilleVermine est son premier album aux éditions Sarbacane.