Après les virées urbaines de deux punks Bruxello-Berlinois dans Les pieds dans le béton, leur premier roman graphique, Nicolas Wouters et Mikaël Ross se sont installés en pleine nature, au cœur d’une forêt aussi profonde que mystérieuse. Un décor et des âmes flottantes, portés par un dessin lumineux et sensuel, où l’imaginaire et le fantastique guettent le lecteur au coin du bois…

C’est dans cette forêt sauvage que Louis, 12 ans, vient passer quelques jours dans un camp scout et essayer de soigner ses plaies. Mais son séjour ne sera pas de tout repos, entre les brimades de scouts plus âgés, les tiraillements de ses propres démons et un secret trop lourd à porter. Les auteurs se situent dans la veine des grands récits initiatiques, dans lesquels l’idéal de l’enfance se heurte aux compromis de l’âge adulte, par la découverte du mensonge et des premiers émois amoureux.

Pour plus d’infos, consultez la fiche livre.