Déjà près de 25 000 exemplaires vendus !

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

Ce titre est également disponible en format epub fixed layout (9782848659947).

15349709_1517514164931955_3354907191474059044_n

Songe a la douceur_p230-231

beauvais

L’auteure

Agée de 27 ans, Clémentine Beauvais vit en Angleterre depuis presque dix ans ; après des études à Cambridge, elle enseigne à l’université de York.
Elle a déjà publié plus de quinze livres, parmi lesquels Les Petites Reines : plus de 30 000 exemplaires vendus, traduit en Allemagne et en Grande-Bretagne, élu Meilleur Livre Jeunesse 2015
par le magazine LiRE, lauréat du Prix Sorcières, lauréat du Prix Libr’A Nous, lauréat du Prix Millepages, lauréat du Prix NRP, et en sélection pour une quinzaine d’autres prix !
Cerise sur le gâteau, le roman est en cours d’adaptation cinématographique : on retrouvera bientôt les célèbres « trois boudins » sur grand écran !