Qui sommes-nous ?

Les albums, par Emmanuelle Beulque

Vivants !
Dans une très belle création commune, Thierry Lenain et Betty Bone célèbrent la nécessaire diversité du vivant : en témoignent aussi les albums que je publie chez Sarbacane, tous singuliers – et vivants, chacun
à sa manière.
La vie, la création, ça bouillonne, ça déborde, ça détonne ! Et c’est justement ce qui m’anime : publier des livres d’auteurs qui m’étonnent, qui me touchent, qui m’emportent, avant de vous les transmettre, à vous et aux enfants qui les liront – et comme je l’espère, de vous étonner et vous emporter à votre tour !

Cet automne, j’ai la joie de présenter un programme exceptionnellement vivant et bouillonnant, porté par trois virtuoses de l’album jeunesse : deux auteurs « historiques » de la maison, Max Ducos avec son fabuleux Royaume de Minuit, une aventure dans la pure veine de Jeu de piste à Volubilis, et Pierre Créac’h avec Le Fantôme de Carmen, un nouveau conte musical illustré à l’Opéra, enlevé et facétieux, dit cette fois par la délicieuse Yolande Moreau ; et une nouvelle venue, LA STAR de l’illustration, Rébecca Dautremer, qui rejoint Sarbacane avec cette belle question : un baiser pourrait-il réveiller le monde ? Découvrez Le Bois dormait, une parabole sublime sur l’attente et l’envie de faire bouger les choses… pour rester Vivants !

Les romans, par Tibo Bérard 


Pour un éditeur, chaque nouvelle année est un challenge.
À l’orée de 2016, j’ai eu un petit moment d’inquiétude, à mesure que 2015, année extraordinaire,
déroulait ses succès… côté PÉPIX, l’essai réussi sur le terrain du roman 8-12 ; et côté EXPRIM’, un incroyable « trio de tête » : Les petites reinesQuelqu’un qu’on aimeDysfonctionnelle.
Et puis, je les ai regardés, mes nouveaux venus.
Côté EXPRIM’, pour les 10 ans de la collection, le fracassant Dans le désordre de Marion Brunet ;
le somptueux Songe à la douceur de Clémentine Beauvais ; et le puissant Samedi 14 novembre de Vincent Villeminot.
Côté Pépix, ce bonheur de voir les petits héros qui avaient inauguré la collection revivre de nouvelles aventures – on se prend à rêver du jour où l’on parlera du « prochain Zach » ou du « nouveau Victor Tombe-Dedans »… Et pourquoi pas ?

On a bien le droit de rêver ! Surtout quand les auteurs nous offrent une étoffe pareille pour habiller nos songes… alors rêvons à nos avenirs professionnels !

La bande dessinée, par Frédéric Lavabre


Vent Magique !!!

C’est par ce mot, alors que nous déjeunions avec lui il y a peu, que Samuel Chauveau, l’intrépide, passionné et enthousiaste patron de la librairie Bulle au Mans, définissait nos métiers.
Et ce mot a tinté joliment à mon oreille, ce mot réveille et révèle.
La rencontre avec un manuscrit, puis avec son auteur, le lien que l’on va tisser peu à peu, le travail que l’on accomplit ensemble, par petits bouts, tout en échanges, aussi passionnés qu’attentifs, exigeants et respectueux … Oui, c’est bien Magique, car il n’y a pas de recette, ni de règle.
Et chez Sarbacane, oui cher Samuel, notre rentrée sera Magique… Magique et somptueuse quand Pierre-Henry Gomont adapte avec ferveur le chef-d’oeuvre de Antonio Tabucchi, Pereira prétend : un homme debout face à la dictature !
Magique et bourrée d’énergie avec Weegee Serial Photographer, le nouveau roman graphique événement de Max de Radiguès et Wauter Mannaert !
Magique et décapante grâce à La drôle de vie de Bibow Bradley, avec aux manettes un auteur-dessinateur franco-brésilien, Nicolaï Pinheiro : attention talent !
Un grand vent de création souffle chez Sarbacane. Et c’est Magique !