Pierre Vaquez, qui vit et crée à Paris, est depuis douze ans « graveur en taille-douce, dite manière noire » : rien que ces mots font rêver… Mais de douce, la manière n’a que le nom. En réalité, elle nécessite un labeur incroyablement dur, pour faire jaillir du noir la lumière. Au-delà de la prouesse technique, le talent de ce graveur singulier consiste à sublimer la beauté des contrastes et la douceur du noir, justement. Façon d’exprimer un imaginaire nourri de cinéma muet, de littérature et de bande dessinée, qu’il offre pour la première fois au jeune public.