En Mongolie, tout le monde a un cheval. Sauf le père du narrateur : lui a un taxi-bus pour touristes, sorte de combi customisé avec clim et wifi. « Il faut vivre avec son temps ! proclame-t-il. Le cheval, c’est dépassé. » Mais le petit garçon rêve quand même d’avoir un cheval à lui, un de ces superbes destriers sauvages qui galopent dans la steppe. Il décide de s’en fabriquer un…
Comme dans Angelman, un robot doué de vie côtoie alors des personnages traditionnels, incarnant les désirs du petit garçon à l’âme rêveuse. Et dans une scène finale propre aux meilleurs westerns, père et fils se retrouveront autour d’un génial combi-diligence !

Mon drole de cheval p10-11 Mon drole de cheval p8-9

L’auteur

Né en 1964, Didier Lévy vit à Paris. C’est l’un des grands auteurs de Sarbacane, conteur ultra-talentueux des aventures d’Angelman et du Tatouage magique, auteur sensible de L’Arbre lecteur ou de La Véritable Histoire du Grand Méchant Mordicus, créateur des séries Petit Dernier avec Fred Benaglia ou Shen Shan avec Fabien Laurent. Mine de rien, il aborde, avec pudeur et discrétion, les grandes questions de la vie et s’attache à l’épanouissement de ses jeunes lecteurs.

L’illustrateur

Après les Arts Appliqués et les Arts Déco de Paris, Matthieu Roussel, installé à Toulouse, est passé maître dans l’illustration 3D pour la presse et la publicité. Pour les éditions Sarbacane, il a créé le spectaculaire Angelman, prix Chronos 2005, ainsi que le monde fou de La Bête curieuse, prix du Salon de Troyes 2008. Il retrouve ici son complice Didier Lévy pour un sixième album.