Une petite fille écrit à celui ou celle qui lui a donné son cœur – au sens propre.
Grâce à lui, elle peut aujourd’hui à nouveau courir, nager, danser, faire du vélo, mais aussi être amoureuse, rêver, espérer : vivre, tout simplement.

Elle imagine son donneur, se raconte que c’est un garçon, même si elle n’en sait rien, puisque le don est anonyme. Elle ressent sa présence autour d’elle, et pas seulement dans sa poitrine, lui parle de son bonheur d’être en vie. Elle le lui fait partager : car elle en est certaine, ce bonheur, il le ressent lui aussi. Et cette vie nouvelle de la fillette prolonge la vie de son donneur, ainsi pas tout à fait finie.

Une lettre pour dire merci, belle et sans pathos, à hauteur d’enfant, et qui touche au cœur, forcément.

Merci_p24-25

L’auteur

Né en 1964, Didier Lévy vit à Paris. C’est l’un des grands auteurs de Sarbacane, conteur ultratalentueux des aventures d’Angelman et du Tatouage magique, auteur sensible de L’Arbre lecteur, La véritable histoire du grand méchant Mordicus ou de Franz, Dora, la petite fille et la poupée, créateur des séries Petit Dernier avec Fred Benaglia, Elza avec Catherine Meurisse et Shen Shan avec Fabien Laurent. Mine de rien, il aborde, avec pudeur et discrétion, les grandes questions de la vie et s’attache à l’épanouissement de ses jeunes lecteurs.

L’illustrateur

Laurent Corvaisier est né le 14 juillet 1964 au Havre. Après son diplôme des Arts-Déco de Paris, où il enseigne depuis 1995, il devient illustrateur pour la jeunesse (Rue du monde, Didier, Gallimard, Hachette, Grasset, Actes Sud, Albin Michel, Nathan, Le Seuil, Sarbacane…) et la presse (Libération, Le Monde, Télérama, Terres lointaines…). Parallèlement, il peint – partout, sur tout, tout le temps. Il expose régulièrement en France et à l’étranger!