Luna tire les cartes tout au bout de la fête foraine. Depuis la mort de sa mère, il ne reste que Sagittaire − son énorme chien − pour veiller sur elle. Mais face aux brimades de son frère Gidy et au mépris des forains , elle n’a plus la force de continuer. C’est à l’hôpital qu’elle rencontre un étrange garçon métis, qui lui, ne survit pas. Pourtant, cela ne l’empêchera pas de revenir visiter Luna sous forme de spectre … bienveillant ?

Au même moment, la vie de Luna est chamboulée : le Falcone, chef des forains, décide de la présenter au grand concours national de cartomancie  ; il charge même la mystérieuse et ardente Izabella de devenir son mentor, car les épreuves sont rudes et les concurrents… prêts à tout. Et comme si ce n’était pas suffisant, la menace du Cercle  mettant en danger les voyantes s’avère aussi réelle que le « don » de divination que Luna se découvre aux côtés de sa mentor… un don qui la fascine et l’effraie tout à la fois.

- L’univers envoûtant des forains, avec sa galerie de personnages mystérieux (La Vieille, Le Falcone, Izabella la voyante…)

- Un roman d’action conçu comme une série américaine, aux lisières du fantastique, porté par un superbe sens du suspense !

- Jeune voyante dotée d’un « don » qui l’effraie, Luna est une héroïne poignante, confrontée aux forains qui l’exploitent, aux ennemis du Cercle…

L’auteure

Aurélie Benattar, 44 ans, habite en Israël dans le désert de Judée. Elle écrit dans un abri de jardin, « sa grotte », au gré de ce qui la fait vibrer, sans limites de genres ou de styles. Car pour elle, l’écriture est avant tout un espace de liberté ; sa chaîne Youtube, le premier Journal en vidéo, reflète avec humour son parcours d’auteure.

Mai 2013 : Son premier roman, « Un corbeau au 36 » (Les Nouveaux Auteurs) obtient le prix du polar Femme Actuelle. Coup de coeur de la présidente du jury Éliette Abecassis. (Mai 2015 : 7 600 ex. vendus en grand format) `

Août 2014 : Sortie chez Pocket de « Un corbeau au 36 ». (Mai 2015 : 13 400 ex. vendus)