On retrouve Michao, Marguerite et le renardeau-narrateur du Bateau de fortune. Après le premier jour de l’été, voici donc le dernier jour des vacances, à la montagne cette fois, le moment où on range et ferme la maison, où l’on entasse les bagages dans le coffre qui ne ferme pas, où l’on ressent déjà la nostalgie du retour.
Mais les enfants sont dans le présent : Marguerite et le renardeau jouent avec insouciance, profitant pleinement des derniers instants – et partent avec Michao cueillir un plein bol de mûres. C’est tout de suite une aventure, irriguée de sensations. Et à l’heure du départ, tandis qu’une cloche résonne au loin, ces mûres emportées auront la douce saveur des souvenirs de vacances.