Une formidable aventure poétique et historique sur les toits de Paris.

Paris, 14 juillet 1870, le règne de l’Empereur Napoléon III bat de l’aile, les Prussiens sont aux portes de la capitale et le peuple de Paris gronde…
Mais qui est donc cet étrange gamin roux qui danse ou plutôt vole littéralement de toit en toit ?
Quel est le mystère que cache sous sa cape ce drôle d’Écureuil ? Pourquoi le terrible Hector, Empereur des bas-fonds de Paname, veut absolument « avoir sa peau » ?
Quel rôle joue la belle d’Hector et par ailleurs meilleure amie de L’écureuil ?
Et enfin, que vient faire dans cette aventure de haut vol l’immense Victor Hugo ?

L'ecureuil p24-25

L'ecureuil p12-13

- Une formidable aventure poétique et historique sur les toits de Paris, portée par un dessin à l’énergie flamboyante !

- L’Écureuil, un personnage principal original et formidablement attachant !

- Deux dessinateurs de la nouvelle génération – bien – influencés par les Sfar, Blain et autres Oubrerie.

Le scénariste

Fabien Grolleau fonde en 2003 l’association Vide Cocagne, dont il est un des éditeurs, et directeur de collections. Puis il écrit et dessine les 2 tomes des  »Masque du Fantôme » (Shampooing, Delcourt).

Les dessinateurs

Après des études en communication, Benjamin Mialet (né en 1984) intègre en 2007, l’Atelier à Aniane qui le forme aux métiers de l’animation. Depuis 2009, il est travaille chez Normaal Animation à Angoulême, sur la production «Mandarine and Cow» en tant que layout-man.

Lou Bonelli est née en 1990. Après un bac littéraire arts plastiques, elle intègre l’Atelier à Aniane. Depuis 2012, elle vit et travaille à Angoulême dans le secteur de l’animation.