Antonella aime les oiseaux et le tango.
Elle a aussi les plus longs cheveux du monde, serrés dans un chignon géant où elle enferme ses oiseaux quand elle va danser, de peur qu’ils ne s’évadent.

Helmut l’aviateur a de petits cheveux courts et frisés, et aime par-dessus tout les loopings et sa liberté.

L’une danse en ville, l’autre danse dans le ciel.

Un délicieux concours de circonstances va les mettre brutalement en contact. Et c’est le choc !
Mais avant d’accorder leur pas de deux, Helmut et Antonella vont devoir apprendre à s’ouvrir à l’autre, voire à lâcher du lest…

Le tango d'Antonella p14-15

 

L’auteure – illustratrice

On ne présente plus Magali Le Huche, illustratrice hors pair, née en 1979, et issue des excellents Arts Déco de Strasbourg. Son style sensible et incroyablement vivant, doublé d’un sens de l’humour aigu, est aujourd’hui largement reconnu (L’intrépide Non-non ou Jean-Michel le caribou). Elle signe parfois ses propres textes, comme Bertille Bonnepoire ou Le Voyage d’Agathe, chez Sarbacane.
Son dernier album chez Sarbacane, Vive la danse !, sur un texte de Didier Lévy, a fait partie de nombreuses sélections
de prix et remporté les suffrages de la presse, comme ceux du public et des professionnels. Passionnée de danse classique et ex-pratiquante, elle s’amuse ici d’une autre danse, le tango, pour un délicieux pas de deux amoureux…