Dans la première partie du XXe siècle, sur le vaste territoire du nord-est du Groenland, des trappeurs vivaient de la chasse et de la vente de peaux d’ours polaires, renards, phoques et autres gibiers… De son séjour dans les années 50 auprès de ces trappeurs, Jørn Riel en a rapporté ses désormais célèbres Racontars. Selon lui, un racontar, «c’est une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge. À moins que ce ne soit l’inverse.»

- Une oeuvre d’une grande humanité où le burlesque et l’absurde côtoient la poésie et l’aventure
- Formidablement adaptée par Gwen de Bonneval et dessinée avec humour par Hervé Tanquerelle