Le dernier chef-d’œuvre de Stefan Zweig (publié à titre posthume en 1943) enfin adapté en BD.

Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, deux joueurs d’échecs que tout sépare s’affrontent. Czentovic, orphelin taciturne, arrogant, et tacticien remarquable, devenu champion du monde, et Mr. B, un mystérieux et magnétique aristocrate autrichien rescapé des geôles nazies.

Cette histoire est écrite sur le principe du récit en abyme. Dans le huis clos sur le paquebot viennent s’intercaler deux récits. Le premier nous emmène dans une province russe reculée pour suivre l’ascension fulgurante du prodige Czentovic. Le second nous permet d’en apprendre plus sur le mystérieux Mr.B et l’enfer de son séjour dans la chambre d’hôtel autrichienne.

Deux personnages, deux destins, deux récits enchâssés… toujours d’actualité plus de 70 ans après !

 

Le joueur d'echecs p8-9

Le joueur d'echecs p92-93

- Superbement mené, ce récit d’une grande richesse, marquera profondément le lecteur.

- Un dessin au graphisme élégant, sobre, en parfaite harmonie avec l’œuvre de Zweig.

- 4e BD pour Thomas Humeau issu de la blogosphère et qui a notamment travaillé avec Thomas Cadène.

Le scénariste / dessinateur

Thomas Humeau est né à Angers en 1987. En 2010, il obtient son diplôme à l’école Olivier de Serres et signe sa première bande dessinée en solo, « Desert Park », récit d’adolescents mélan- coliques teinté d’une atmosphère hallucinée et envoûtante. Suivra «Printemps Noir », une collaboration avec Maxence Emery au scénario, témoignage du combat d’un exilé cubain. Depuis 4 ans, il vit et travail à Londres où il alterne direction artistique pour des agences de design graphique et bande dessinée.

Adolescent, il fut marqué par la lecture du Joueur d’échecs de Stefan Zweig. En 2015, il décide d’adapter le livre.