Bienvenue dans une nouvelle aventure à l’Opéra, où l’on retrouve Louis, le petit preneur de son du Silence de l’Opéra, confronté cette fois au fantôme de Carmen. La Madré géante a perdu ses personnages et doit les retrouver pour une représentation exceptionnelle, le soir même, devant le roi et la reine d’Espagne : « Petits, petits ! », s’égosille-t-elle.

Au long d’une quête pleine de fougue et de rebondissements (avec chevaux, danseuses et même un taureau sur scène !), l’auteur déroule habilement toute l’intrigue de l’œuvre de Bizet, donnant à entendre au passage ses grands airs. C’est drôle, enlevé, de qualité… et populaire : comme cet opéra exaltant, le plus joué au monde !

Le fantome de Carmen p8-9

L’auteur/illustrateur

Pierre Créac’h a 38 ans et déjà plusieurs vies. Après le Conservatoire national de musique de Montpellier, il a étudié 5 ans le dessin et les arts graphiques à l’ESAG, ou il enseigne aujourd’hui. Il mène de front une activité d’auteur, d’illustrateur et de compositeur.

Son premier album, Le Silence de l’Opéra, dit par Jean Rochefort, est devenu un classique. Sept ans de travail et de réflexion plus tard, il a créé Le Château des pianos, dit par Pierre Arditti, Plume D’Or et Grand Prix du livre audio 2015. Le Fantôme de Carmen sera donc le troisième ouvrage de cet auteur rare, toujours aussi ambitieux dans sa démarche.

La comédienne

Belge née en 1953 à Bruxelles, Yolande Moreau est comédienne et réalisatrice. Elle est lauréate de trois Césars : un pour le meilleur premier film, et deux, en tant que meilleure actrice. Elle a prêté son talent avec une jubilation généreuse aux personnages de cette aventure galopante imaginée par Pierre Créac’h. Qui rêver de mieux pour inviter les enfants à entrer dans l’univers riche et coloré de la grande Carrrrmen !