Point de départ choc : dans un futur proche, la société ne tolère plus les gens qui ne travaillent pas. Ils sont arrêtés et envoyés au « Centre Régional de Gestion des Cas » où ils sont reçus par des conseillers qui décident, selon la gravité de leur dossier, de peines de travaux forcés plus ou moins longues.

Fodyl est un de ces agents. Employé modèle, il souffre de ne pas être mieux noté par ses supérieurs. Démotivé, aigri, il sent la carapace, qu’il s’est construite depuis l’enfance, peu à peu se fissurer…

Deviendra-t-il, lui aussi,
un de ces laissés-pour-compte,
un « cas » ?

Le cas fodyl p26-27 Le cas fodyl p34-35

Le scénariste – dessinateur

Lomig vit à Rennes et travaille à l’atelier Pepe Martini. Autodidacte, il aiguise son trait dans le dessin humoristique puis s’initie à la bande dessinée par le biais du fanzinat. Il découvre alors un formidable moyen d’expression qui le passionne rapidement. Il publie deux albums aux éditions du Moule-à-Gaufres : Vacadab (2ème prix bd’Art de la meilleure première bande dessinée) et Magic Dream Box.

Ses histoires burlesques mettent en scène, avec une bonne dose de cynisme, des individus englués dans les affres de la civilisation moderne. Le cas Fodyl est son premier album aux éditions Sarbacane.