Une héroïne flamboyante : Anthéa, happée dans l’enfer de l’esclavage domestique et déterminée à reconquérir sa dignité…

Anthéa sent si souvent qu’il faudrait fuir. Fuir les manoeuvres des garçons que sa beauté fascine. Fuir les humiliations de l’école, la violence des adultes. Et ce couple de Blancs qui veut l’emmener avec elle en France, si loin du Cameroun… sont-ils vraiment la chance qu’imaginent ses parents ? En vérité, Anthéa ne demandait rien d’autre que vivre chez elle, dans son pays. Travailler la terre, conter aux enfants les histoires de son village, rire avec Diane du monde des adultes.
Quand l’étau se resserre, il ne lui reste plus pour l’aider à survivre – et à se battre – qu’une ombre familière dans ses rêves. Et le souvenir d’un garçon qui l’aimait.

L’auteur

Philippe Arnaud est né en 1966 à Riom. Après une enfance auvergnate et des études de Lettres, il découvre le Cameroun, y enseigne le français deux ans. Il passe les années 90 à Orléans, puis enseigne le français (option cinéma) durant 15 ans à Brive-la-Gaillarde. Il est installé depuis 2014 à Bordeaux.
Ses deux premiers romans publiés dans la collection Exprim’, La peau d’un autre  et Indomptables, ont reçu un accueil chaleureux ; le troisième opus, Jungle Park, est entré dans la sélection de la Pépite du roman ado du Salon du livre de Montreuil.