Londres 1940.

Entre femmes de petite vertu et sorties alcoolisées dans les bars, Emerick, aristocrate déchu, mène une vie dissolue, sans se soucier des évènements gravissimes qui secouent l’Europe. Sauf qu’il doit à un étrange créancier une somme abyssale, dont il va devoir s’acquitter.

Sous une fausse identité, Emerick s’envole pour l’Allemagne nazie à la recherche d’une mystérieuse société secrète…

La malediction de l'immortel_p10-11

Le scénariste

Né à Lima en 1978, Antonio Taboada a travaillé comme coéditeur pour Red Tempest (USA), puis comme scénariste sur Chico X et The lost City of Tachino chez le même éditeur. Il est aussi l’auteur de la série El Teatro Mágico, chez What The Flux?! Comics (USA).

Passionné de philosophie et métaphysique, domaines qui nourrissent son imaginaire, La Malédiction de l’Immortel est sa première bande-dessinée publiée en France.

Dessinateur

Né à Buenos Aires en 1976, Dante Ginevra a commencé par dessiner des strips dans des magazines mensuels. En Argentine, il est l’auteur de nombreuses bandes-dessinées et a participé à plusieurs anthologies de la BD. Dans le monde, il a publié des mini-séries en Italie (chez Aurea Editoriale), puis des romans graphiques en Uruguay (chez Bellerofonte), en Espagne (chez Astiberri et Norma Editorial), en Angleterre (chez Raintree Publishers), et aux Etats-Unis (chez Red Tempest et Capstone Press). Il participe régulièrement à des magazines et des expositions en Argentine, Italie, Russie, Brésil, Allemagne et France depuis 1998.

Après Le dégoût (Éditions Insula), La Malédiction de l’immortel est sa deuxième bande-dessinée publiée en France.