En 1846, un jeune médecin anglais, Richard Deakin, fait enfin le voyage dont il rêve depuis son enfance, lorsqu’il écoutait les histoires de gladiateurs que lui contait sa grand-mère : il s’embarque pour Rome. Il va y faire une découverte sensationnelle, aussi romantique qu’émouvante.

C’est toute son enquête qui nous est narrée ici, en empruntant aux libertés de la fiction pour nous la rendre plus proche. Magie de la fiction en effet, quand Deakin rencontre la Louve de Rome elle-même. Et quand elle le mène pas à pas, lors d’une promenade envoûtante dans la ville, jusqu’au secret des fleurs exotiques qui poussent au Colisée…

La Louve et l’Anglais_p40-41

L’auteur

Né en 1964, Didier Lévy vit à Paris. C’est l’un des grands auteurs de Sarbacane, conteur ultratalentueux des aventures d’Angelman et du Tatouage magique, auteur sensible de L’Arbre lecteur, La véritable histoire du grand méchant Mordicus ou de Franz, Dora, la petite fille et la poupée, créateur des séries Petit Dernier avec Fred Benaglia, Elza avec Catherine Meurisse et Shen Shan avec Fabien Laurent. Mine de rien, il aborde, avec pudeur et discrétion, les grandes questions de la vie et s’attache à l’épanouissement de ses jeunes lecteurs.

L’illustratrice

Tiziana Romanin est née dans la province vénitienne et vit à Milan. Elle étudie la scénographie à l’Académie des Beaux-Arts de Venise, crée des costumes pour le théâtre, puis expose ses premières illustrations. Son utilisation subtile de l’aquarelle, et son travail sur la circulation du blanc autour du dessin, à l’élégance rare, charment depuis plus de dix ans les lecteurs de la presse (Télérama, Le Magazine littéraire) comme le public de l’édition jeunesse.