Plongée dans le Saint-Pétersbourg des tsars, avec une nouvelle fantastique sur le jeu, l’amour et la cupidité.

Une nuit d’hiver, cinq amis discutent du secret que détiendrait la comtesse Anna Fedotovna : trois cartes gagnantes à coup sûr au jeu. Fasciné, Hermann, jeune officier pauvre témoin de la scène, séduit Lisabeta Ivanovna, la demoiselle de compagnie de la comtesse, afin de s’introduire auprès de la vieille dame. Mais lorsqu’il la menace avec son arme, la comtesse meurt d’effroi…La nuit de l’enterrement, son fantôme entre chez Hermann et lui révèle la combinaison : trois, sept, as. Hermann joue les deux premières cartes avec succès. Le troisième soir, il place tous ses gains sur l’as. Or, c’est la dame de pique qui sort alors, à la place de l’as ! Et cette dame a la figure de la comtesse et lui adresse, de nouveau, un clin d’œil moqueur…

Épouvanté, Hermann sombre dans la folie.