Un roman graphique mêlant narration, collages et haïkus : incroyablement dépaysant !

La vie est belle.
Lituanie, 1941. Algis est encore un enfant quand il est déporté dans un camp sibérien. Il raconte son quotidien où l’on croise le fantôme de son jars domestique, une chorale, des Russes impitoyables, et même des soldats japonais !!
Avec son regard pur comme l’azur et sa fantaisie d’enfant, Algis nous fait rire, nous surprend et nous émeut.

Haikus de Siberie_p80-81

Haikus de Siberie_p112-113

Auteure

Jurga Vilé est née à Vilnius. En 1990, elle a treize ans quand la Lituanie proclame son indépendance. C’est avec sa chorale qu’elle découvre, et tombe amoureuse de la France ; diplômée de la philologie française à l’Université de Vilnius, elle part étudier le cinéma et l’audiovisuel à la Sorbonne Nouvelle (Paris III).
En 2000 elle part à New York où elle fait de nombreux petits boulots, puis vit pendant 10 ans en Andalousie, où elle travaille comme traductrice. C’est en Espagne qu’elle écrit Haïkus de Sibérie.
Depuis l’été 2018, elle est revenue habiter à Vilnius avec ses deux enfants.
Elle y travaille à mi-temps comme caissière au Musée de l’art moderne, le reste du temps, elle traduit des films pour le cinéma et écrit.
Haïkus de Sibérie est son premier livre publié.

Illustratrice

Lina Itagaki