Un sujet fort pour un album captivant ! 

Alexandre Marius Jacob (né en 1879) est un homme à la destinée extraordinaire ! Il aura sillonné les mers du globe, embrassé la cause anarchiste, constitué une « équipe de travailleurs de la nuit » créditée de près 500 cambriolages dans les demeures bourgeoises et les églises (pour donner aux pauvres), transformé son pro- cès en tribune politique et survécu au bagne de Cayenne où il passa 22 ans…

Bref, un personnage « hors norme » qui tient tout à la fois d’Arsène Lupin, de Robin des bois et de Papillon.

- Un personnage rocambolesque, révolté et attachant.

- Le combat d’un « sans grade » contre les « puissants » : un propos terriblement actuel !

 - Au dessin, Gaël Henry un disciple de Blain à l’instar de Loïc Guyon (L’Enragé du ciel). 

L’auteur

Vincent Henry est né en 1966 à Brive-la-gaillarde et réside désormais en Touraine. Après des études commerciales et une carrière classique dans l’industrie, il décide de vivre ses passions et se lance dans le journalisme BD, puis la création d’une maison d’édition : La Boîte à Bulles. En 2013, il décide de franchir une nouvelle étape à la poursuite de ses rêves et a signé depuis plusieurs scénarios aux registres fort différents : La Boîte à Bulles en images (autobiographie de sa maison d’édition), Loulou ne veut pas grandir (BD jeunesse avec Stéphanie Bellat), puis début 2016 Alexandre Jacob, journal d’un cambrioleur anarchiste (avec Gaël Henry).

Le dessinateur

Gaël Henry est né en 1989 dans la porcelaine limousine, ce qui ne l’empêche pas d’avoir un dessin solide ! Diplômé en 2010 de l’Académie de Tournai (Belgique) en section Bande Dessinée, il a depuis voyagé un peu partout à travers le monde. Il vit et travaille à Lille en collaboration avec d’autres dessinateurs.